mardi 11 novembre 2014

Auch, la ville d'or, la ville dort

Privilège des jours fériés, je suis quasiment seul sur les routes à l'heure où s'effacent les étoiles. Je découvre que, malgré l'entêtement du vent d'autan à souffler sur les coteaux, la vallée du Gers échappe à ses assauts turbulents et accueille des nappes de brouillard dont la densité me surprend:



Un poil plus au nord, je contemple ce serpent de fumée qui ondule au ras des toits de la basse ville d'Auch. Voici qu'à l'orient, déjà, le ciel s'embrase.


 Une fois que le Soleil a bondi au-dessus de l'horizon, c'est l'heure d'or qui succède à l'heure bleue :







lundi 10 novembre 2014

L'îlot des brumes


S'efface la nuit


vendredi 24 octobre 2014

A la première seconde du jour


Tout premier rayon de Soleil du vendredi 24 octobre 2014. Avec 1200 mm de focale, il est facile de ne pas être tout à fait dans la bonne direction tant le cadrage est serré. Et j'ai beau savoir que le lever est imminent, lorsque l'air est très clair l'horizon est avare en indications permettant de deviner l'endroit exact où va paraître la première lumière.
Le surgissement du Soleil n'en est que plus brutal, l'air limpide permettant à ses premiers rayons de scintiller sur le limbe de cette colline arrondie. La conformation de celle-ci me fit penser au bord de la Lune à la fin d'une éclipse totale, lorsque son retrait laisse jaillir les "grains de Bailly" qui alertent l'observateur quand au retour de la redoutable luminosité de l'astre majeur ...
Sur ce montage, j'ai ajouté deux images extraites de la même vidéo au cours des minutes qui suivent : le disque solaire, alors visible en entier, est balafré par l'énooorme tache AR2192, la plus grosse a maculer la face de notre étoile depuis 2001 !

Sont également présent les stigmates infligés par l'atmosphère : absorption atmosphérique (le Soleil est davantage "éteint" dans sa partie inférieure) et réfraction (aplatissement de l'astre près de l'horizon, auquel s'ajoute les déformations parfois importantes induites par des couches d'air de températures différentes).
Technique : images extraites d'une séquence vidéo HD obtenue avec un Pentax K-5, un téléobjectif Canon 600/4.5 manuel modifié Pentax, additionné d'un doubleur de focale Sigma EX.

dimanche 12 octobre 2014

Défier les géants



Comme ils paraissent frêles, nos fiers moyen-courriers qui sillonnent l'azur. Certains passagers ont-ils seulement soupçonné le tumultueux mastodonte qu'ils côtoyèrent de si près ?

mercredi 17 septembre 2014

Stormgazing


Souvenir de l'extraordinaire soirée du 17 septembre 2014, en compagnie d'une chouette effraie ! Celle-ci est vraiment venue se poser à quelques mètres de moi pour m'observer, mais hors-cadre. J'ai donc recréé sa silhouette, sur le poteau le plus à droite, en hommage à ces instants nocturnes emplis d'une singulière poésie ...
Pentax K-5, SMC Pentax-M 35/2.8.

mardi 12 août 2014

Le Signal


Panorama au sommet du Signal de Bassia (1921 m), dans les Hautes-Pyrénées.
Beaucoup d'efforts pour parvenir au-dessus de la mer de nuages, mais quelle félicité ensuite !
Au fond au centre : le Pic du Midi de Bigorre et, tout à Gauche, l'Arbizon.

dimanche 10 août 2014

Le chêne fulgurant


A coté de la ferme de Terre Blanche, à Saint-Puy, Gers, au cours de la nuit du 9 au 10 août 2014.

vendredi 8 août 2014

vendredi 1 août 2014

La Grande Ourse en peau de zèbre


Hier soir, alors que le crépuscule cédait la place à des étoiles de plus en plus nombreuses, de délicats nuages (des cirrus undulatus ?) sont venus jouer avec la Grande Ourse.

mercredi 23 juillet 2014

L'arche de la nuit

Amoureux de la Voie Lactée, je me régale, lorsque l'état du ciel le permet enfin, à admirer la façon dont elle enjambe le ciel estival. J'aime particulièrement m'attarder sur son "pied", la où elle rejoint l'horizon sud : c'est dans cette direction que se trouve le centre de notre Galaxie, et une paire de jumelles permet d'y contempler des champs stellaires époustouflants.

Pentax K-5, Sigma fish-eye 15/2.8, iso 3200.
Assemblage de 3 images issues chacune de la superposition de trois poses de 30 s.
Nuit du 22 au 23 juillet 2014.

lundi 1 octobre 2012

Félicité au-dessus des nuées

Pour mon quarante-troisième anniversaire, le Ciel s'est associé  la Terre pour m'offrir de longues heures de félicité. Parcourant les crêtes familières du Pic de Montaigu (Massif de la Bigorre, Hautes-Pyrénées), je jouissais du spectacle si longuement désiré d'une mer de nuages.



C'est le Pic d'Anie (2505 m.) qui culmine tout au fond de cet horizon occidental.
Il est distant de 64,5 km.

Passées quelques riches heures de contemplation,
voici le Soleil qui s'apprête à disparaître derrière le Pic d'Anie ...

... Cédant le pas à la pénombre, prémisce de la nuit, qui bondit au-dessus de l'horizon opposé. On ne voit jamais aussi bien cette ombre portée de l'horizon (proprement nommée arche anticrépusculaire, ou plus poétiquement ceinture de Venus) que dans ces conditions, en altitude, dans le limpide océan atmosphérique surplombant une mer de nuages.

Le crépuscule tient ses promesses, et voici que se révèlent les lumières enchanteresses promisent à ceux qui osent s'aventurer en montagne entre chien et loup, à l'heure où les randonneurs diurnes tissonnent leurs cheminées :


Le Moulle de Jaut (2050 m.) dresse sa pointe tout à gauche.

Féerie vaporeuse autour des crêtes de la Réserve Naturelle Régionale du Pibeste,
entre Lourdes et Argelès-Gazost.

Le Pic de Bazès émerge tel un cône volcanique au coeur d'une caldeira de nuages.
Les crêtes du Hautacam se profilent au premier plan.

Coté oriental, voici la Lune illuminant la vallée de Lesponne.
De la forêt qu'il va me faloir regagner s'élèvent d'innombrables brames.
Je n'an ai jamais entendu autant, l'ambiance est extraordinaire !

mercredi 5 septembre 2012

Et filent les étoiles de l'hiver


L'addition de 207 poses de 30 secondes permet de révéler le mouvement apparent de la voûte céleste. Cette vue à très grand angle est orientée vers l'ouest : la constellation d'Orion se couche au centre de l'image.

Données techniques : Pentax K-x, Sigma 10-20 EX @ 10 mm, f/4, 207 x 30 s, iso 3200, nuit du 5 au 6 avril 2011.


dimanche 2 septembre 2012

Monter, monter encore ...


Rien de tel qu'un vol en montgolfière,
pilotée avec art par Mathieu Montagnac, pour changer de point de vue ! :
Nous frôlons la cahédrale Saint-Gervais et Saint-Protais de Lectoure.

Un tracteur sous une fourchette de brocolis.

Ponctuation solaire sur la vallée de la Gimone.

Fleurance, sa halle, sa cathédrale, vues de très, très haut !

jeudi 9 août 2012

Noir Aragon

Souvenir d'une nuit sous les étoiles, dans le désert du bas-Aragon.
Une fournaise, même la nuit !

lundi 23 juillet 2012

Une Lune auscitaine

Que d'effort pour faire se côtoyer
ce croissant de Lune et
la ville haute !